VIIIème Bataillon

Forum de la guilde VIIIème Bataillon (Warhammer Online-Har Ganeth)
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elmag Sombrefleche

Aller en bas 
AuteurMessage
Elmag
Invité



MessageSujet: Elmag Sombrefleche   Dim 12 Oct - 10:28

Un elfe s’approche du camp du VIIIème Bataillon, monté sur son destrier elfique. Derrière suivent deux mules chargées de tonneaux. Quelques nains s’approchent et les examinent, avant de s’écarter dépités, en grommelant « de l’huile, qu’es qui fout avec de l’huile cet elf’ là ! Ca se boit pas… ». Il va vers le recruteur, tend un papier, et ce présente en ces termes :

Je m’appelle Elmag Sombrefleche. Je suis né à Nagarythe, j’ai grandi à Nagarythe, et je suis ce que mes cousins d’Ulthuan appellent un Guerrier des Ombres. Ils voient ça comme un choix de carrière. Ils ne comprennent pas. Il n’y a pas de choix, il n’y a pas de carrière, il y a juste une vie à Nagarythe. Vivre dans les ombres, ou mourir. Ou pire… oh oui, il y a pire que la mort à Nagarythe. Accepter le fait que la vie est injuste, et saisir chaque occasion de se venger. Et j’ai su en saisir. Sur ma poitrine, j’arbore fièrement un ruban rouge. Je l’ai trempé dans le sang du millième elfe noir que j’ai tué. Mais je n’ai pas l’intention de m’arrêter là !

Lorsque les elfes noirs ont envahi Ulthuan, le Roi Phenix Finubar a envoyé des messagers à Nagarythe, appelant tous nos frères à l’aide. Et je me suis porté volontaire : puisque les elfes noirs allaient à Ulthuan, par Loec je me devais de les suivre !

Je me suis battu à Ulthuan, et bien battu, aux côtés de mes frères. Oh, ils sont vaillants, mais ils ne comprennent pas. Avec les elfes noirs, il ne suffit pas de s’aligner en belles armures polies et en robes multicolores brodées, et de charger en criant « Par Vaul ! ». C’est bien joli, mais ça ne suffit pas. Car ce n’est pas ainsi que les elfes noirs se battent.

Et donc, pendant que mes frères se battaient au soleil, moi, de nuit, je faisais ce qu’il fallait mais qu’ils ne voyaient pas. Se glisser chez les elfes noirs, assassiner un chef ici, voler des plans là, tirer des renseignements d’un ennemi captré, monter les deux maisons l’une contre l’autre, semer la discorde avec leurs alliés peaux vertes ou nécromanciens… Ah, c’était le bon temps !

Mais ils ne comprenaient pas. Je voyais leurs regards se détourner de moi, je sentais leur gène en me voyant. Je me souviens de l’un d’eux tenter de m’expliquer que si nous nous abaissions au niveau de l’ennemi pour le battre, nous ne valions pas mieux que lui. On voit qu’il ne connaissait pas les elfes noirs, sinon il n’aurait pas comparé ma conduite à la leur ! Les prisonniers que j’ai délivré, eux, ne m’ont jamais reproché mes stratagèmes…

Mais je dérangeai. Alors, ils m’ont envoyé dans l’Empire, combattre avec nos alliés.

C’est presque trop facile. Monter des orcs ou des maraudeurs du Chaos les uns contre les autres, c’est un jeu d’enfant. Alors, j’ai passé bien plus de temps sur les champs de bataille. Et j’ay ai découvert de bien innocents plaisirs. La cuisine par exemple : Orcs en papillote, cuit sous la lave. O, par pour manger, rien que pour l’odeur et le plaisir de la préparation. J’ai aussi une recette, tu prends des boyaux d’un gobelin fraichement tué, bien pleins si possible, de la bile de troll, et… mais je ne veux pas vous ennuyer. Bref, avec ça, je fais des flêches suppurantes, rien que l’odeur à l’impact ça vous assomme un ogre ! Pas de défense possible !

Mais mon plus beau coup, ce fut au sanctuaire de Ghrond, l’autre jour. J’avais quelques flacons d’huile dans mes fontes, parce qu’on ne trouve pas de la lave partout alors que les orcs noirs si, et il y avait ce chaudron à bascule… une bien belle invention. Odeur sublime ! Cris réjouissant ! Quel plaisir ce fut ! Maintenant, partout où je vais, j’apporte de l’huile, au cas où !

Mais même ici, il semble que je dérange. On me reproche les choses les plus innocentes. Si je ne ramène pas les oreilles des elfes noirs, comment le bibliothécaire d’Altdorf peut-il garder le compte ? Et les boyaux de gobelins, faut bien les récolter sur le champ de bataille, il y en a pas chez les marchands d’Altdorf ! Je sais, j’ai cherché ! Et ce que je fais de mon temps libre ne regarde que moi, si je veux aller m’amuser la nuit en tuant quelques elfes noirs de plus.

Le bouquet, c’est l’autre excité de nobliau, avec son plumet qui semble supplier de terminer en trophée orc, qui me reprochait de m’être amusé toute la nuit à intervertir des pièces d’armures dans le camp orc. Parait que je lui ai gâché tout son plan de bataille quand ils se sont battus entre eux. Notez, j’y avais jeté un coup d’œil au plan de bataille, c’est pour ça que j’ai décidé qu’il valait mieux que j’improvise d’urgence. Apparemment, il était très impatient de finir en trophée orc ! Et c’est moi qu’on traite de dingue !

Bref, après, j’ai composé une petite ritournelle sur le nobliau au chapeau, avec son plumet à trophée, et je ne sais pas pourquoi mais elle est tout de suite devenue très populaire dans tout le régiment. On ne pouvait plus entrer dans une taverne sans l’entendre. Ca faisait rire tout le monde… sauf le nobliau. Alors, au lieu de monter des plans de guerre idiots, il a monté un dossier sur moi, et j’ai atterri en cour martiale.

Insubordination, manque de respect envers un supérieur hiérarchique et un noble de l’Empire, pratiques portant préjudice à l’image de l’armée, et j’en passe. Rien de concret vraiment, ça se résume à « j’aime pas sa tronche d’elfe, et il a le culot d’être meilleur que moi et de pas le cacher ». Mais avec de grands mots et de grandes phrases, il a du payer un bataillon de grattes papiers et de légistes pour tout monter.

Alors je leur ai expliqué exactement le plan de bataille de l’autre nobliau. J’en avais une copie (et il a aussitôt bafouillé qu’en plus j’étais un espion et un voleur, mais quand il ne fait pas lire par un serviteur une accusation préparée par ses légistes il impressionne tout de suite nettement moins), et je l’ai décortiqué pour les juges. Il y en a même un, un général plein de cicatrices et presque pas de médailles, qui a paru convaincu. Mais les autres, ceux avec un gros ventre pour pouvoir mettre toutes les médailles, ils ont tous dits que c’était un plan génial, et qu’à cause de moi on avait perdu l’occasion de gagner une bataille. Parce que quand les orcs se battent entre eux, apparemment c’est forcément un orc qui gagne et donc les humains perdent, alors que si on perd la moitié de l’armée ça montre combien les généraux étaient bons, ou quelque chose comme ça.

Et apparemment, le coup des oreilles elfes et des boyaux gobelins, ils ont pas compris non plus, mais bizarrement c’est pas vraiment dans le code, et comme le couturé sans médaille a fait remarquer, il y a des précédents de prise de trophée chez les nobles de l’Empire, et c’est toléré. Ils n’ont pas apprécié, mais ils ont bien du admettre.

Bon, ils pouvaient difficilement me condamner pour avoir piqué des armures aux orcs, apparemment ce n’est pas non plus dans le code militaire, mais pour tout le reste, le manque de respect, l’insubordination, les pratiques portant préjudice à l’image de l’armée, et tout un tas d’autre chefs d’accusation qui se résument à « on n’aime pas ta sale gueule d’elfe », ils m’ont déclaré coupables. Et ont décidé, « compte tenu de la situation militaire du royaume », au lieu de me renvoyer de l’armée, de m’envoyer des un bataillon « disciplinaire ». Le plus gros et le plus décoré m’a même dit : « là où on vous envoie, c’est tous des dingues, vous mourrez en famille ».

C’est ainsi que je fus envoyé devant les généraux du VIIIème Bataillon afin que ceux-ci décident de mon intégration ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Elmag
Invité



MessageSujet: et la parti HRP   Dim 12 Oct - 10:29

Pseudo ingame : Elmag Sombrefleche

Classe : Guerrier des Ombres

Race : Elfe

Niveau : 29

Age IRL : 32 ans

MMO : Everquest, DAoC

Roleplay : JDR sur table depuis 12 ans, y compris Warhammer

Livre de chevet : Je lis beaucoup, donc il faudrait parler de bibliothèque de chevet

Personnage IRL : actuaire bi-classé informaticien, rôliste par plaisir, habitant sur Paris

Accepteriez-vous les ordres d'un Nain ou d'un de ces sales Elfes? : Vous voulez sans doute dire « d’un Elfe ou d’un de ces sales Nains ? » Mais oui, pas de problème. Pour les nobliaux humains au plumet ridicule par contre, je ne promet rien Wink

Que seriez-vous prêt à donner à moi-même ou aux autres Généraux pour avoir notre soutiens? : La recette de l’orc noir en papillotte sous la lave

Comment avez-vous découvert notre guilde? : forums jeux online
Revenir en haut Aller en bas
Gulnin
Général
Général
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Dim 12 Oct - 13:37

Vindiou ! Qu'j'aime pas les elfes mais qu'lui j'l'aime bien ! Il a d'là geule c'moi qui l'dis.

(ok pour mour Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haldur
Admin
avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 14/09/2008
Age : 33

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Dim 12 Oct - 21:11

Ouep' m'a l'air d'mettre une certaine classe dans ces actes, rapport aux boyaux tout ça...

Pour moi, bhé c'est d'acc'. M'a l'air d'être une bonne recrue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://8eme-bataillon.forum-actif.eu
Nao
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre


Messages : 245
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Lun 13 Oct - 10:42

(j'adore ta presentation ^^)

[Mode Leanne]
Des boyaux de goblins, tu dis ? <se demande si ca ne ferait pas un bon engrais a champignons>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lokaran / Munchausen
Officier Administraif
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 24/09/2008
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Lun 13 Oct - 11:27

Mhmm...

Lokaran lit patiemment le borderau d'envoi de la nouvelle recrue

Je vois je vois...rien d'exceptionnel en somme, vu c'qu'on a par chez nous. Je me charge de la répartition des taches dans le camp...je vais juste éviter de t'foutre a la cuisine ! Ahahahahaha....

HRP : Je suis totalement pour son intégration. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grumf
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre


Messages : 109
Date d'inscription : 09/10/2008

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Lun 13 Oct - 12:21

"Moi j'dit, j'aime po trop les Elfes... Mais quand t'y's'mettent à utiliser c'genre e'd procéder. Ça fais un peu co'm la bière dans un plat"

"Tout à tendance à passer mieux"

"Quand au recette utiliser, ben écoute Fieu, j'en dirais pas plus mais j'aime bien aussi f'aire un n'essais temps à autre et personne c'est jamais plein..."

"Bon, je suis seul à en boire aussi... F'audras p'te qu'je partage un jour"

Grumf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elmag
Camouflé
Camouflé


Messages : 25
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Mar 14 Oct - 17:14

/HRP

Les grands chefs de la guilde ont l'air d'être d'accord, et j'ai même reçu un accès aux forums, mais je n'ai pas de message officiel me disant que je suis pris. Alors je fais un petit up pour qu'on ne m'oublie pas... (mais je suis peut-être impatient)

Et pour ne pas gacher un post

/RP

La recette de l'orc en papillotte, cuit sous la lave.

Il vous faut :
- un gros orc noir, bien enveloppé de métal.
- de la lave, par exemple à Tor Anroc.

Repérez donc votre orc, normalement déjà en papillotte (enveloppé de métal). Poussez la dans la lave.

Attention, la distance est cruciale pour bien réussir votre orc en papillotte. Si vous ne le poussez pas assez loin ou que vous ratez la lave, il va sortir à peine chaud et tout sera à recommencer. Mais si vous le poussez trop loin, il sera irrécupérable et de toute façon trop cuit ! La distance idéale, c'est lorsqu'il peut juste, avec ses dernières forces, ressortir de la lave.

Savourez bien ce moment, regardez le bien dans les yeux, faites un grand sourire, et achevez-le d'une flêche rapide (ou tout autre ustensile disponible, comme une épée, une hache, un marteau...) Evitez les boules de feu, l'orc serait trop cuit. La papillotte ayant assuré une cuisson bien homogène, si l'orc peut juste ressortir c'est qu'il est cuit à point. Découpez sur place et offrez à ses camarades. Attirés par l'odeur succulente, ils ne pourront s'empêcher de venir y goûter.

Faites alors deux pas en arrière, et revenez au début de la recette Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lokaran / Munchausen
Officier Administraif
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 24/09/2008
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Mar 14 Oct - 17:24

HRP :

Coucou! Essaye de me wisp ce soir, ou bien Haldur ou bien encore Gulnin. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gulnin
Général
Général
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Mar 14 Oct - 17:29

(Oui, on va dire qu'on a pas mal de demande à gérer et cela nous facilite la tache si on nous /w. Il y a Lokaran, Todrek, Gulnin, Klaus et Haldur qui peuvent inviter dans la guilde Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shivall
Guerrier expert
Guerrier expert
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 15/09/2008
Age : 31

MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   Mar 14 Oct - 20:18

Leowen regarde le nouvel arrivant, les yeux grand ouvert, l'air béat, sa cigarette habituelle fumant entre ses doigts. Il reste quelques seconde à le fixer, l'air de se demander ce qu'il fout là, puis son regard se trouble et une petite lumière rouge y fait son apparition, suivit d'un rictus viceux sur ses lèvres...

- Par Khaine, je sent qu'on va s'entendre toi et moi !


/hrp

Sincèrement, j'adore ton intro ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elmag Sombrefleche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elmag Sombrefleche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIIIème Bataillon :: Administration et paperasserie. :: Candidatures - bureau d'inscription.-
Sauter vers: