VIIIème Bataillon

Forum de la guilde VIIIème Bataillon (Warhammer Online-Har Ganeth)
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chernish: Ingénieur Nain

Aller en bas 
AuteurMessage
Chernish
Invité



MessageSujet: Chernish: Ingénieur Nain   Mar 16 Déc - 1:58

Les ingénieurs militaires et les ingénieurs des Forges se regardaient en chiens de faïence de part et d'autre de la taverne. On aurait entendu une mouche voler. Le barman , un humain qui était venu chercher la tranquilité dans les royaumes nains, sentait la sueur lui couler dans le dos. Il aurait bien mis ses bouteilles à l'abri, mais il avait peur que le moindre mouvement déclenche une bataille. Il commençait à penser que le plus paranoïaque des répurgateurs était un modèle de civilisation et de retenue comparé aux nains qui étaient en face de lui.

Bien que tous deux formés d'ingénieurs, les groupes étaient totalement différents. Les ingénieurs des Forges étaient tous habillés strictement de la même manière, ainsi que le voulait la Tradition. Les ingénieurs militaires par contre avaient tous "amélioré" leur matériel de manière personnelle. On se demandait comment certains pouvaient encore marcher sans se blesser, sans même parler de combattre. Toutes leurs cicatrices ne venaient pas de batailles.

Ca avait surpris le barman lors de son arrivée - il s'était attendu à voir les militaires en uniformes et les civils en tenue bigarrée - mais ça s'expliquait facilement: les nains attachaient une grande importance à la Tradition, et selon la Tradition un ingénieur travaillait dans une forge. Les "dangereux progressistes" - ou "l'âme de l'ingénerie", selon le groupe auquel vous apparteniez - qui essayaient de nouvelles méthodes se trouvaient exclus de la Forge et rejoignaient la carrière militaire, où ils avaient "l'opportunité d'exprimer tout leur talent" - "et d'y rester" rajoutaient les Traditionnalistes les plus virulents. Ainsi les traditionnalistes restaient à la forge et les progressistes pouvaient inventer à loisir. Tout était donc pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Si on excluait bien sûr que les deux groupes ne pouvaient pas se voir en peinture.

Et lorsque ils se rencontraient déjà passablement avinés dans un bar, on pouvait être sûr que la mésentente cordiale qui règnait pendant la journée n'allait pas faire long feu. La situation était d'ailleurs sur le point de dégénérer.

Le meneur des militaires grogna tant bien que mal:
- "Et ben si vous l'aimez tant qu'chhh... qu'ça, la Tradition, ben vous pouvez nous laisser la Bugman. On vous laiss'ra boire la bière trati... tradidionn... l'aut' bière."
- "Soit pas si vache, Ch-Chernish", hoqueta un de ses compagnons. "On, on peut leur laisser des tonneaux d'Bugman."
- "Ouais", renchérit un autres. "Les vides!" Il éclata de rire.
- "Touche pas à la Bugman, sssalaud!" hurla un forgeron.
- "Hé l'aut', là. Y s'prend pour qui pour m'donner des ordres et pis pour m'traiter d-d'salaud?" dit Chernish. "T'va voir si j'la touche pas, ta bière!"
Chernish avança sa main vers la chope de bière du forgeron. Malheureusement, ivre comme il l'était, il la rata et la renversa. "Oh..." fit-il en voyant le précieux nectar s'écouler sur le sol "...ma bière". Le forgeron, légitime propriétaire du liquide, laissa cours à toute l'éloquence dont pouvait faire preuve un nain aviné et furieux.
- "AAAAAAHHHHHH!"

Il empoigna sa chaise et la lança dans la direction de Chernish, mais le manqua et la chaise finit au milieu d'un table, renversant tout sur son passage. Alors que tout le monde se levait, Chernish saisit sa clé et frappa sur la tempe du forgeron, qui s'effondra sous le coup. Puis il se prit un chaise dans l'estomac. Elle avait été lancée par un des forgerons, mais impossible de dire par qui, la bagarre était déjà engagée et le son mat des coups de clé se mêlait aux vociférations des ingénieurs. Un nain encore plus saoûl que les autres avait décidé de s'attaquer au barman, mais celui-ci se défendait bien pour un humain. Et surtout il n'avait pas bu. Il saisit le nain par la barbe, le traîna vers la porte et le jeta dehors. Il se retournait pour aller mettre ses boissons à l'abris lorsqu'un grand fracas l'avertit qu'il était trop tard: Chernish et un autre nain s'insultaient et se roulaient dans des débris de bois et de verre. C'était tout ce qui restait du bar. L'humain hésita à appeler les forces de l'ordre, puis il se ravisa. La police naine faisait rarement moins de dégats que les ivrognes qu'ils arrêtaient.
- "Avec un peu de chance", pensa-t-il "ceux-là ne détruiront pas tout mon mobilier. Et ils sont trop ivres pour tomber sur mes réserves 'en cherchant des vandales' comme les gardes de la fois passée."
Il soupira, puis pris une décision. Le lendemain il quitterait cette ville et les territoires nains. Il sortit du bar et s'en alla préparer son voyage.

Au petit matin, Chernish s'éveilla dans un tonneau de bière complètement défoncé.
- "Debout!" lui intima une voix.
- "Grmbl" protesta Chernish.
- "J'ai dit: pousse-toi, sac à bière!"
Un pied poussa le tonneau et Chernish s'effondra par terre.
- "Qu'est-ch qu'ch'est?" marmonna-t-il. Il tenta de se mettre debout. "Le sol, y bouge. C'est pas juste. Il a pas l'droit".
Il y eut un grand soupir, puis un main venue de tout en haut du ciel saisit Chernish et le remit debout. Le nain considéra la main d'un oeil suspicieux, puis leva la tête et reconnut le barman.
- "T'es haut" dit Chernish. Puis il se plia en deux et vomit.

- "Ah, je te reconnais, le nain. c'est à cause de toi que mon bar est détruit. Effectivement, rien ne vaut un ingénieur militaire pour faire des dégats. Bref, pousse-toi de là, tu es sur la trappe."
- "La trappe?" Chernish regarda ses pieds et fit un pas de côté.
- "La trappe de la réserve. Je prends ce qui reste et je pars d'ici". dit le barman. "Vous pouvez le remercier", lança-t-il à la cantonnade en désignant Chernish.
Ce n'est qu'alors que Chernish vu qu'ils n'étaient pas seuls. Tout une foule était rassemblée et regardait d'un oeil consterné les tonneaux de bière qui allaient s'en aller. Plusieurs nains jetèrent un regard courroucé à Chernish.
- "Y va pas faire bon vivre en ville pendant un p'tit moment" pensa Chernish. "Je f'rais mieux de m'trouver une autre incorporation."

Et c'est ainsi que Chernish fut envoyé devant les généraux du VIIIème Bataillon afin que ceux-ci décident de son intégration. Ou non.

Quant au barman, on raconte qu'il alla s'installer chez les elfes et que le résultat ne fut pas meilleur que chez les nains. Peut-être verra-t-on un jour un ex-barman désabusé franchir les portes du VIIIème. Qui sait?

Après avoir fait mon premier BG pour mon ingénieur, je me suis rendu compte que *tous* les ingénieurs - y compris ceux de chez GW - avaient un BG d'inventions foireuses ou de bras cassé. Je me suis demandé pourquoi. Ca a donné lieu à la petite scène ci-dessus.
Lien vers mon BG, pusque les balises URL n'ont pas l'air de marcher:


(hrp)

Bonjour à tous!
Voici donc ma candidature.

Pseudo: Chernish
Race/Classe : Nain ingénieur
Niveau : 25
Âge Irl (ca ne jouera pas dans la candidature. ^^): 34
Votre expérience en terme de MMO :
Anarchy Online pendant deux ans et demi. J'y étais officier matériel dans une guilde composée uniquement d'Agents (MI-R2), jusqu'à sa dissolution pour manque d'effectif.
WoW pendant deux ans et demi aussi. Mon main était un démoniste humain spé conquête du monde. Mon reroll était une gnomette guerrière (à couettes roses) spé Furie. Pendant tout ce temps j'étais dans la guilde du Cercle des Anciens. J'y étais je crois l'incarnation même du casual.
Dans Warhammer, si vous avez suivi le lien ci-dessus vous avez pu voir que j'ai fait partie de Clan Unsika Yake. Une jour *entier* avant qu'ils n'annoncent qu'il fermaient la guilde! *\o/*
Que recherchez-vous dans Warhammer ?
J'y recherche ce que je recherche dans tous le MMO: à m'amuser avec d'autres personnes. J'aime bien l'aspect PvP, mais je suis incapable de m'intégrer à un personnage sans un minimum de RP. Et j'aime bien l'ambiance apocalyptico-déconnante de War.
Votre expérience du Roleplay (JDR sur table, MMO, RPG-littéraire, etc...) :
Faible. J'ai fait quelques one-shot en JDR sur table, mais ça date. En MMO je n'ai fait du JDR qu'en comité réduit.
Quel est votre livre de chevet? (si il y en a un.) :
Je dois mâcheter une ou deux étagères pour mes bouqins :X. Sinon je lis surtout de la SF, pas mal de Fantasy et pour le reste c'est complètement eclectique.
Un petite présentation du personnage que vous incarnez IRL (Héhé! *fier de sa blague* Héhé!):
Je m'appelle Eric, j'ai 34 ans et je vis en Suisse. Je bosse pour une boîte qui vend des outils médicaux (scie à os, endoscopes, hanches de remplacement, ... ça peut être assez gore)
Accepteriez-vous les ordres d'un Nain ou d'un de ces sales Elfes? :
- "Bah ben sûr qu'j'accept'rais les ordres d'un nain!" *Vous êtes incapable de dire si Chernish n'a pas entendu la fin de la phrase ou s'il fait semblant.*
Que seriez-vous prêt à donner à moi-même ou aux autres Généraux pour avoir notre soutiens? :
- "J'ai tout plein d'idées d'amélioration. Et pis j'peux vous faire des proverbes nains ou bien des jeux d'mots pas drôles."
Et pour finir : Comment avez-vous découvert notre guilde? :
Sur les forums de JoL, j'ai bien aimé le BG d'Haldur.
- "Et pis il a l'même accent qu'moi"

Cheers!
Revenir en haut Aller en bas
Xweyn
Vétéran
Vétéran


Messages : 87
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Chernish: Ingénieur Nain   Mar 16 Déc - 21:31

Hehe merci toi!

hrp : dsl en ce moment avec les magration c chaud
mais contact ingame un officier pour kil te guilde Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chernish: Ingénieur Nain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste naine à 2000 points
» [Nain] Ingénieur et arquebuse
» Sur les mers du Pacifique
» Les récits d'Elliot
» Personnes qui voudraient participer à la reprise des Nabaztag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIIIème Bataillon :: Administration et paperasserie. :: Candidatures - bureau d'inscription.-
Sauter vers: